Parcours Églises et Sanctuaires

m 24604 m 468 06:45h 06:45h
Le parcours débute dans le village de Monterosso et se dirige, via le sentier 509, vers le Sanctuaire de N.D. de Soviore. Dans sa première partie, le sentier en terre battue entrecoupé d’escaliers traverse un paysage de maquis où apparaissent ici et là quelques maisons. Après un bref segment de route goudronnée, prendre à gauche et continuer à monter jusqu’à l’intersection avec la SP38, route provinciale qui mène à l’agglomération de Monterosso.
Traverser la SP38. Continuer la montée dans un boisé dense d’yeuses et de châtaigners, jusqu’au Sanctuaire de Soviore. À droite de l’église du Sanctuaire, s’engager sur le sentier 591 dont le premier segment est en terre battue jusqu’à son intersection avec la SP 38 qui relie les Cinque Terre au village de Pignone. Le parcours coïncide ensuite avec un segment goudronné de la Provinciale 38, jusqu’à son intersection avec le sentier 582 dans la localité de Termine. Le sentier 582 qui mène au Sanctuaire de Reggio se développe le long des vallées qui séparent Monterosso et Vernazza, à une altitude qui varie entre 500 et 350 mètres audessus du niveau de la mer, en direction Est. Le sentier, qui traverse un épais maquis, ne présente quelques difficultés que dans la zone de Linaro. C’est un sentier étroit avec un dénivelé très faible mais qui offre des panoramas à couper le souffle. L’arrivée au Sanctuaire de Reggio est précédée d’un segment de la route provinciale 63 (SP63) qui relie Drignana à Vernazza, avec un point de vue sur l’agglomération de Vernazza. Descendre sur la route provinciale, dépasser le sanctuaire de Reggio, et s’engager, à gauche, dans le sentier 581 en direction de San Bernardino. Le premier segment, en montée, traverse des vignes et des oliveraies et passe à proximité de quelques localités de la commune de Vernazza. Dans la
localité de Piculla, le sentier pénètre dans le bois et devient pratiquement plat ; il comporte quelques passages à gué du torrent Vernazzola. Le plus long segment de ce sentier (qui mesure en tout près de 5 kilomètres) émerge du bois dans la localité de Murro Superiore et traverse de nouveau une zone de vignes ; une fois passée l’agglomération de Murro (qui demeure en contrebas du tracé du sentier), emprunter le court segment qui s’enfonce dans le bois. Le sentier débouche ensuite dans l’agglomération de Seroa puis, plus loin, après avoir traversé la route provinciale 61 (SP61), mène au Sanctuaire de N.D.deGrâces (Nostra Signora delle Grazie). Après une visite au sanctuaire, continuer en direction NordEst sur le sentier 507 en direction de Cigoletta. Une montée en terre battue exigeante, qui traverse successivement la route provinciale 61 (SP61) et la route provinciale 51 (SP51), conduit à l’agglomération de Fornacchi. Après un court segment goudronné, continuer sur une large
route non asphaltée qui monte jusqu’au croisement Cigoletta avec la Haute Voie des Cinque Terre (AV5T). S’engager dans la Haute Voie et, peu après, passé le croisement avec le sentier 587 qui mène à Corniglia, prendre le sentier 506 qui descend le mont Marvede vers le village de Volastra. Le sentier traverse des bois enchanteurs où les yeuses côtoient les châtaigniers. La descente comporte quelques passages exigeants. Visiter l’agglomération et le sanctuaire de Volastra puis rebrousser chemin une dizaine de minutes et prendre le sentier 530 en direction de Telegrafo. Parcourir un tronçon de route non asphaltée carrossable d’environ 7 kilomètres, puis prendre le sentier SVA593 qui mène au Sanctuaire de Montenero, dernier site à visiter.

Parcours Nature

m 10888 m 322 03:45h 03:45h
Le parcours Nature débute dans le village de Monterosso, près de la gare, et longe la promenade du long de mer pour s’engager ensuite dans le sentier 590SVA près d’un
escalier, après une lègère montée. Tourner le dos à la mer, monter en direction NordOuest sur un escalier d’abord, puis en suivant un segment de route goudronnée. À proximité du croisement avec l’Hôtel Bellevue, le sentier monte encore et se développe dans le maquis, alternant les escaliers avec la terre battue jusqu’à l’intersection entre une branche du sentier SVA en direction de Levanto et le 591 en direction Nord. À quelques centaines de mètres en amont de cette intersection, pendant l’avancée sur le sentier 590SVA, on rencontre l’ermitage de Saint-Antoine de la Pointe Mesco, d’où le panorama est incomparable. Une fois passée l’intersection, le sentier continue sur le plat, traversant d’abord un bois d’arbousiers et s’immergeant ensuite dans une pinède marquée par la maladie causée par le Matzucoccus (un mal qui affecte depuis des années cette essence d’arbres dans tout l’arc des Apennins).
Le parcours se poursuit en montées et en descentes parfois abruptes, longeant le versant Est du mont Vè (appelé aussi « mont Focone ») jusqu’à Colla Bagari, d’où partent quelques sentiers pour Levanto. À Colla Bagari, le maquis, où dominent les plantes de thym, est parsemé de rochers. Le sentier remonte ensuite vers le Nord et s’engage dans un bois d’yeuses et de pins ; il atteint une altitude de 450 mètres audessus du niveau de la mer. Après une descente raide, on parvient au croisement avec la route provinciale 38 (SP38) dans la localité de Colla di Gritta. Prendre la provinciale 38 en direction Cinque Terre Pignone jusqu’au Sanctuaire de Soviore (altitude 482 m). Sur le site du sanctuaire, l’église et les cyprès monumentaux sont dignes d’intérêt.
Du Sanctuaire de Soviore, amorcer la redescente vers Monterosso via le sentier 509. Ce segment du parcours est très pentu, et traverse un bois d’yeuses. Le sentier est en mauvais état par endroits, et comporte des escaliers. Continuer jusqu’au croisement du sentier avec la route carrossable qui mène à Monterosso. Traverser la route et poursuivre la descente au milieu du maquis. De loin, on peut apercevoir les premiers citronniers. Le sentier prend fin à l’intersection avec la route provinciale, là où commence la zone à circulation limitée du village de Monterosso.